Nous œuvrons pour une ligne de transport en commun entre les communes de Lavérune, Clapiers et Prades-le-Lez en passant par Montpellier.

Cet axe était constitué par l'ex-ligne 5 de tram, qui avait été lancée par l'agglomération de Montpellier, puis arrêtée par la nouvelle équipe municipale. 

Le colL5ctif est composé d'associations et de collectifs concernées par la ligne 5, mais pas forcément domiciliées le long de cet axe.

Tracé de la ligne 5

Voici le tracé de la ligne 5, avec les stations, tel qu'il a été proposé lors de la Déclaration d'Utilité Publique, à l'exception du passage dans le parc Montcalm (obscurci dans ce plan).

Dans la Déclaration d'Utilité Publique, il y a 9 tracés au choix entre les stations Paul-Fajon et place du 8 mai 1945. Dans le plan Google maps qui suit, nous avons représenté l'option F, mais sans prendre parti, parce qu'il fallait bien joindre les stations entre elles. Cette option a juste l'avantage de ne pas traverser le parc Montcalm. L'Agglo avait choisi l'option D.

Stations sur Google maps

Voici les hypothèses de tracé entre les stations Paul-Fajon et place du 8 mai 1945, selon la DUP :

 

- Hypothèse de tracé A : par la route de Lavérune, l'avenue de la Recambale, la rue de la Croix de Figuerolles, la rue du Roc de Pézenas, puis par la route de Lavérune pour rejoindre l'avenue de la Croix du Capitaine ;

- Hypothèse de tracé B : par la route de Lavérune pour rejoindre l'avenue de la Croix du Capitaine ;

- Hypothèse de tracé C : par la rue Rouget de l'Isle, la rue Cheng Du, la rue du Pas du Loup, la route de Lavérune, puis par la rue des Chasseurs ; traversée de l'Ecole d'Application d'infanterie (EAI) par le sud pour rejoindre l'avenue Lepic.

- Hypothèse de tracé D : par la route de Lavérune, l'avenue de Vanières, la rue de Bugarel, puis par le Parc Montcalm à l'ouest ; traversée de l'EAI pour rejoindre l'avenue Lepic ;

- Hypothèse de tracé E : par la route de Lavérune, l'avenue de Vanières, la rue de Fontcouverte ; traversée de l'EAI par le nord pour rejoindre l'avenue Lepic ;

- Hypothèse de tracé F : par la route de Lavérune, l'avenue de Vanières, l'avenue de Toulouse, puis par le parc Montcalm à l'est ; traversée de l'EAI pour rejoindre l'avenue Lepic ;

- Hypothèse de tracé G : par la rue Rouget de l'Isle, l'avenue du XV de France, la rue de Bugarel, puis par le Parc Montcalm à l'ouest ; traversée de l'EAI pour rejoindre l'avenue Lepic ;

- Hypothèse de tracé H1 : par la rue Rouget de l'Isle, la rue Cheng Du, l'avenue du XV de France, la rue de Bugarel, puis par le Parc Montcalm à l'ouest ; par la rue des Chasseurs, puis par l'avenue de Toulouse.

- Hypothèse de tracé H2 : le long du parc Bagatelle dans un espace vierge d'habitation (future rue Pierre Boyeron) jusqu'à la rue de Bugarel, puis traversée du Parc Montcalm à l'ouest ; par la rue des Chasseurs, puis par l'avenue de Toulouse.

 

Les hypothèses de tracé A, E, F, G, H1 et H2 ont été éliminées pour diverses raisons :

- nombreux réseaux enterrés (eau potable, eaux usées et réseau France Télécom),

- construction d'ouvrages,

- faibles emprises, difficultés d'insertion et acquisitions, sécurité des riverains,

- pas de desserte du coeur de l'EAI (hypothèse E),

- nécessité du maintien des capacités actuelles sur l'avenue de Toulouse, axe structurant (hypothèse F).